« Les régimes miracles, ça n’existe pas »

07_JUL[1] - Copie

A l’approche du printemps, nous tombons -presque- toutes dans le piège des régimes miracles. Peut-on s’affiner sans se priver ? Le point avec Amélie Espinasse, conseillère en diététique.

Quel régime conseilleriez-vous pour retrouver sa ligne avant l’été?

Il n’y a pas de régimes miracles, rien que le mot est stressant je trouve. Ce qu’il faut c’est manger de tout en proportions appropriées. En adaptant les proportions par rapport aux besoins du corps, et non pas par rapport aux envies, on voit déjà un affinement important de la silhouette. Autre point important: l’eau ! Les femmes ont tendance à en stocker dans les cuisses ou les fesses. Le seul moyen de l’évacuer est de boire, même si cela paraît contradictoire. Il faut consommer 1.5L d’eau par jour afin de drainer un maximum. On peut rajouter du thé (sans sucre), des rondelles de citron, ou encore de concombre, pour donner plus de goût. J’ai souvent vu des clientes perdre 3 ou 4 kg dans le mois, juste en buvant 1.5L d’eau par jour et en supprimant les boissons gazeuses (eau pétillante incluse) qui favorisent la rétention d’eau.

A votre avis, sport et régime font-ils bon ménage ?

Se constituer une silhouette de rêve c’est 80% d’alimentation équilibrée et 20% de sport. Je pense qu’une activité sportive est un complément, un bonus, qui aide à fondre plus vite tout en remodelant le corps.  Cela dit, c’est une association qui doit se faire dans le temps, car un régime extrême et une pratique intense du sport peuvent amener à des blessures ou des malaises. Et là, la motivation en prend un sacré coup. Attention cependant à ce que la balance affiche  ! Le muscle pesant plus lourd que le gras, il ne faut pas se décourager si après une séance de sport on a grossi ou rien perdu du tout. Le mieux reste encore de se prendre en photo pour voir l’évolution du corps, se mesurer avec un mètre ruban ou acheter une balance qui différencie la masse graisseuse de la masse musculaire.

Après plusieurs régimes, faut-il persister lorsque l’on a perdu toute motivation ?
Lorsque l’on a fait plusieurs régimes au cours de sa vie, le corps met plus de temps à s’affiner. Il faut alors savoir sortir de ce cercle vicieux en se fixant des objectifs raisonnable et en prenant son temps. La motivation reste la clé, et ça paye au final.

Leave a Reply